Sorties journée

Nous vous proposons de retrouver ici le programme des sorties journée  pour la saison 2019 /2020

 

Nous vous proposons nos prochaines sorties à:

 

TOURS

  • LE JEUDI  12  DECEMBRE 2019

Matin :    Visite avec conférenciersde l’exposition « Balzac et sa joyeuse Touraine  » au musée des Beaux Arts

Déjeuner au restaurant

Après-midi :    Visite avec conférenciers du Centre de Création Contemporaine Olivier Debré

**********************

PARIS – VILLA SAVOYE & FONDATION VUITTON

 
  • LE MERCREDI 5 FEVRIER 2020

Matin :      Visite avec conférenciers de la Villa Savoye à Poissy

Déjeuner au restaurant

Après- midi : Visite libre de l’exposition

« Le monde nouveau de Charlotte Perriand » à la Fondation Vuitton    

VILLA SAVOYE A POISSY

L’architecte d’origine suisse, Charles-Édouard Jeanneret (1887-1965), dit Le Corbusier, fait partie des avant-gardes parisiennes.

Il est membre fondateur des Congrès internationaux d’architecture moderne lancés en 1928.

Les cinq points d’une architecture nouvelle formulés par Le Corbusier en 1927 pour théoriser les principes fondamentaux du Mouvement moderne découlent de l’emploi du béton armé : pilotis, toit-jardin, plan libre, fenêtres en longueur, façade libre    mis en œuvre pour la villa..

Cette maison de week-end est un édifice majeur qui termine le cycle des villas de l’architecte et synthétise le vocabulaire architectural moderne.

Laissé à l’abandon, l’édifice est restauré par les services de l’État de 1963 à 1997 et classé monument historique dès 1964, du vivant de son auteur, un fait rarissime.

La Villa Savoye est l’icône absolue du Mouvement moderne, immédiatement reconnue comme telle.
Ce bâtiment figure dans la série inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco(2016)
Cette villa a été construite dans la plus grande simplicité, pour des clients dépourvus totalement d’idées préconçues: ni modernes, ni anciens. Leur idée était simple: ils avaient un magnifique parc formé de prés entourés de forêt; ils désiraient vivre à la campagne.

Dans cette maison-ci, il s’agit d’une véritable promenade architecturale, offrant des aspects constamment variés, inattendus, parfois étonnants.

Il est intéressant d’obtenir tant de diversité quand on a, par exemple, admis au point de vue constructif, un schéma de poteaux et de poutres d’une rigueur absolue.

EXPOSITION  » LE MONDE NOUVEAU DE CHARLOTTE PERRIAND « 

Charlotte Perriand (1903-1999), une femme libre, pionnière de la modernité, l’une des personnalités phares du monde du design du XXème siècle qui a contribué à définir un nouvel art de vivre.

A l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition, la Fondation rend hommage à cette architecte et créatrice visionnaire à travers une exposition qui aborde les liens entre art, architecture et design.

L’exposition retrace le travail de cette architecte, dont l’œuvre anticipe les débats contemporains autour de la femme et de la place de la nature dans notre société.

Elle offre au visiteur la possibilité d’entrer de plain-pied dans la modernité, grâce à des reconstitutions, fidèles scientifiquement, intégrant des œuvres d’arts sélectionnées par Charlotte Perriand afin d’incarner sa vision de la synthèse des arts.

À travers cette exposition, son œuvre nous invite à repenser le rôle de l’art dans notre société : objet de délectation, il est aussi le fer de lance des transformations sociétales de demain.

Charlotte Perriand naît le 24 octobre 1903 à Paris. Elle étudie à l’école de l’Union centrale des arts décoratifs entre 1920 et 1925.

Deux ans plus tard, elle devient architecte d’intérieure et équipe son atelier place SaintSulpice.

Son intérêt et sa curiosité par le mobilier d’intérieur l’ont amenée à collaborer avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret des années 20 aux années 30.

Elle travaille alors sur des réalisations majeures telles que la Villa Church, villa Savoye, La cité du refuge de l’Armée du Salut et le Pavillon suisse à la cité universitaire.

***********************

 

PARIS –  UNE JOURNEE AU MUSEE DU QUAI BRANLY  (SORTIE ANNULEE..!!)

 
  • LE JEUDI 12 Mars 2020

Matin :      Visite avec conférenciers de l’exposition « Héléna Rubinstein » La collection de Madame

Déjeuner libre

Après- midi : Visite libre des collections permanentes du musée

 

EXPOSITION « HELENA RUBINSTEIN. LA COLLECTION DE MADAME »

 

Regards sur les arts extra-occidentaux au travers de la collection Helena Rubinstein. L’exposition révèle la fascination pour l’art africain de la pionnière des cosmétiques, mécène et collectionneuse avant-gardiste au début du 20e siècle.

Personnalité hors-norme, première femme d’affaires du XXe siècle, self-made-woman affranchie et visionnaire… Si les superlatifs fusent pour décrire l’ascension vertigineuse d’Helena Rubinstein (1870-1965), l’Impératrice de la beauté selon Cocteau, on en oublie parfois son parcours de collectionneuse aguerrie et son rôle pionnier dans la reconnaissance des arts africains et océaniens en Europe et outre-Atlantique.

Construite essentiellement à Paris, au gré de ses rencontres, « la collection de Madame », aujourd’hui dispersée, rassemblait plus de 400 pièces d’art extra-européen, précieux gardiens de reliquaires kota ou fang, pièces d’exception baoulé, bamana, senoufo ou dogon, qui voisinaient avec les œuvres de peintres et sculpteurs de la modernité, Chagall, Braque ou

Picasso, et beaucoup d’autres domaines de collection.

À travers une soixantaine de pièces, l’exposition met à l’honneur sa passion pour les arts extra-occidentaux, principalement l’art africain, et sa fascination pour leur intensité expressive et leur caractère. Des arts qu’elle a découverts dans les années 1910, au contact du sculpteur Jacob Epstein puis de collectionneurs d’avant-garde parisiens, et qu’elle mettra un point d’honneur à mettre en valeur dans ses intérieurs de Paris, New-York et Londres mais aussi, dans un souci d’éducation de sa clientèle féminine, dans ses salons de beauté du monde entier et en participant à de grandes expositions.

COLLECTIONS PERMANENTES MUSEE QUAI BRANLY

 

L’exposition permanente présente environ 3500 œuvres réparties par zones géographiques : Océanie, Asie, Afrique et Amériques.

Le parcours suit une allée centrale conçue à l’image d’une rivière, illustrant à la fois l’originalité des civilisations et leurs contacts.

Des changements muséographiques réguliers renouvellent les thématiques des vitrines et permettent la conservation des œuvres fragiles ne supportant qu’une courte durée d’exposition.

Ouvert en 2006, le musée du quai Branly – Jacques Chirac rassemble les collections issues d’un double héritage : celui du Musée de l’Homme et celui du Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie.

Avec plus de 370 000 objets, 700 000 pièces iconographiques et plus de 200 000 titres d’ouvrages de référence, le musée du quai Branly – Jacques Chirac est l’une des plus riches institutions publiques européennes dédiée à l’étude, à la préservation et à la promotion des arts et civilisations extra-européennes.

Il préserve près des œuvres originaires d’Afrique, du Proche-Orient, d’Asie, d’Océanie et des Amériques qui illustrent la richesse et  la diversité culturelle des civilisations extra-européennes du Néolithique (+/- 10 000 ans) au 20ème siècle.