Conférences

Programme des conférences 2019

Les conférences ont lieu à l’auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire, 4 place Jean Jaurès à Blois.
Sauf mention contraire dans le programme, les conférences débutent à 18h (ouverture des portes dès 17h30) et ont une durée de 1h15 environ.

Tarifs :

  • gratuité pour les adhérents de la Société des Amis du Château et des Musées de Blois et les étudiants
  • 5 euros pour les non adhérents.

Le thème central de ce cycle 2019-2020 est consacré aux « enfances royales », en prolongement de l’exposition présentée cet été au Château. Il y sera donc beaucoup question des rapports familiaux et de l’éducation des princes à la Renaissance…. Mais pas seulement ! Arnault Duhart nous montrera que la question de la formation des princes à l’exercice du pouvoir était déjà bien présente il y a 4000 ans.

Mais auparavant nous conclurons le thème de l’an passé, « princes mécènes et bâtisseurs », avec la conférence d’Isabelle Vrinat consacrée aux mécènes et au financement de l’art aujour’hui, reportée pour des questions d’agenda.

Enfin, en mai, Aymeric Gaubert, jeune adhérent de notre association nous dira ce que murmurent les pierres du Château de Loches, sujet de sa thèse en histoire.

Mardi 19 novembre 2019 : « L’artiste et ses mécènes aujourd’hui »

Conférencière : Madame Isabelle Vrinat, peintre, docteur es-lettres.

«  De tous temps, l’artiste a oeuvré pour des mécènes, princes, églises, banquiers etc … Il a créé des œuvres sur commande ou de sa propre volonté, il s ‘est exprimé par le biais de son œuvre envers ses contemporains, il fut compris ou mal compris, connu ou méconnu …

Qu’en est-il aujourd’hui, tandis que nous assistons depuis 40 ans à de nouvelles mutations du statut de l’artiste et de l’art en général ?

Pour qui travaillent les artistes aujourd’hui ? Qui sont les commanditaires ? Qui sont les acteurs du marché de l’art mondialisé ? Qui assure la reconnaissance de l’artiste, et pour quel public ?

Enfin, quelle voix l’artiste peut-il faire entendre, entre les « professionnels de la culture » qui décident de la notoriété de l’oeuvre et ceux qui profitent de l’art au risque de le transformer en produit à vendre comme n’importe quelle marchandise, ou en objet de placement… »

*********

Mardi 17 decembre 2019 : « Enfances de pharaons »

Conférencier : Monsieur Arnault DUHARD  docteur en égyptologie.

************

Mardi 7 Janvier 2020 : « Grandir à la cour de Catherine de Médicis et Henri II »

Conférencier : Caroline Zum Kolk,

Historienne, spécialiste de la cour de France à la Fondation Maison des sciences de l’Homme, commissaire de l’exposition du Château.

 

« Mariés depuis 1533, Henri II et Catherine de Médicis ont attendu dix ans la naissance de leur premier enfant. Entre 1544 et 1556, la reine met au monde dix enfants, cinq garçons et cinq filles, dont sept atteignent l’âge adulte. Ils grandissent entourés de gouvernantes, de précepteurs et de serviteurs dans un ménage à part, généralement éloigné de la cour pour éviter les dangers de la contagion et la fatigue des voyages. La conférence présente leur quotidien, leurs rapports avec leurs parents ainsi que la formation qui les prépare aux fonctions prestigieuses qu’ils occuperont au sein des cercles princiers de l’Europe »

**************

Mardi 18 Mars 2020 : « Le roi père de son peuple-Le royaume de France,une affaire de famille…? »

Conférencier : Sylvie le Clech, conservatrice Générale du Patrimoine

« Philippe Duplessis-Mornay a rédigé pour les Etats généraux de Blois de 1576, un texte d’appel à la paix civile et religieuse, la « Remonstrance aux Estats de Blois pour la paix ». Il s’attache à démonter le mécanisme des violences de son époque et à proposer des solutions de sortie de crise. Ses arguments reposent sur une analyse des origines des conflits sociaux. Ceux ci sont à l’image des rapports intra-familiaux car la société est dominée par les luttes passionnelles entre familles protestantes et catholiques : pères, mères, enfants, fratries d’avant et après le massacre de la Saint Barthelemy (1572) reproduisent les conflits d’une génération vers l’autre, en recherche perpétuelle d’affection du roi et de « faveurs ». Le roi Henri III, figure de père de la nation, sera t-il doué d’assez de raison pour fuir la guerre extérieure et restaurer la paix intérieure, qui s’apparente déjà à une fraternité ? »

************

Mardi 5 Mai 2020 : « Les graffitis de la forteresse de Loches : les murmures de la pierre,du Moyen-age à la Renaissance « 

Conférencier : Aymeric Gaubert,doctorant en histoire , membre de la Sté des amis du château de Blois

« Prison d’État depuis le 15ème siècle, la forteresse de Loches reçoit de nombreux prisonniers du roi. Les graffitis carcéraux y sont nombreux sur les murs des cachots mais aussi dans les escaliers et les couloirs. Plusieurs siècles d’archives lapidaires contemplent le visiteur. Parmi ces ensembles d’une remarquable qualité, nous trouvons un corpus peint et gravé exceptionnel que la tradition attribue à Ludovic Sforza, duc de Milan et premier mécène de Léonard de Vinci… ».