Conférences

Programme des conférences 2021 – 2022

Les conférences ont lieu à l’auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire, 4 place Jean Jaurès à Blois.
Sauf mention contraire dans le programme, les conférences débutent à 18h (ouverture des portes dès 17h30) et ont une durée de 1h15 environ.

Tarifs :

  • gratuité pour les adhérents de la Société des Amis du Château et des Musées de Blois et les étudiants
  • 5 euros pour les non adhérents.

Le thème central de ce cycle 2020-2021 est consacré à « La renaissance des femmes »

LA RENAISSANCE DES FEMMES

Ce sera le thème de l’exposition qui se tiendra au Château Royal de Blois du 9 avril au 10 juillet 2022 et mettra en scène, autour de celles  dont la présence a particulièrement marqué l’histoire du Château, la condition et la position des femmes à la Renaissance, en visant à réévaluer leur rôle, leur pouvoir et leur influence…500 ans après. C’est en lien avec ce sujet aux multiples facettes et avec les figures féminines qui seront à l’honneur au Château que s’est bâti le programme de nos conférences pour la saison 2021-2022 … sans nous interdire des portraits de femmes d’autres époques, parfois oubliées, méconnues, d’autres fois bien connues, mais que nous chercherons à voir selon des approches inhabituelles, comme ce sera le cas pour Anne de Bretagne .                                                                                                                                      

  • Mardi 16 novembre 2021 : «Femmes de la Renaissance».

Conférencière : Madame Sylvie Le Clech, historienne, conservatrice générale, inspectrice générale des patrimoines.

«Elles vivent dans un monde d’hommes. Reines, favorites, sages-femmes ou paysannes, peu importe leur statut : les femmes de la Renaissance subissent la tutelle d’un père ou d’un mari, la pression d’enfanter, les difficultés du veuvage. Elles se battent pour vivre leurs passions, leurs amours, pour faire respecter leurs droits d’épouses et de mères, pour faire reconnaître leurs talents… »

 

  • Mardi 14 décembre 2021 : «La Reine Tiyi ».

Conférencier : Monsieur Arnault Duhard, maître de conférences, docteur en egyptologie ».

 « La Reine Tiyi, épouse d’Aménothep III, mère d’Akénaton et grand-mère de Toutankhamon fut une actrice de premier plan de la vie égyptienne sous la XVIIIème  dynastie  » Après avoir si souvent évoqué cette personnalité de tout premier plan lorsque nous l’avons sollicité sur d’autres thèmes, Arnault Duhard nous dira tout,enfin, sur cette Reine qui témoigne aussi par son histoire d’une place des femmes dans l’Egypte antique qui peut paraître d’une surprenante modernité

 

  • Vendredi 4 février 2022 : « La naissance de la  Cour des Dames de la Renaissance »

 Conférencière : Madame Caroline Zum Kolk, historienne, spécialiste de la place des femmes dans les sphères du pouvoir du XVème au XVIIème siècles.

 

« Dès la fin du moyen-âge, l’entourage royal accueille un nombre croissant de femmes,
dont les offices se diversifient et gagnent en prestige. Les contemporains sont sensibles au rôle qu’elles jouent dans la vie quotidienne de la cour : elles en deviennent indissociables, à tel point que Brantôme peut affirmer qu’une cour sans dames est une cour sans cou. Leur présence à la cour a aussi des implications politiques, un sujet qui a suscité des controverses parmi les
historiens du XVIème siècle. »

 

  • Mardi 15 mars 2022 : «Anne de Bretagne, une Reine bâtisseuse ? ».

 Conférencier :Monsieur Alain Salamagne, Professeur d’histoire de l’architecture, Université de Tours. Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours.

 « Duchesse et Reine à la fois, épouse de deux Rois de France, Anne de Bretagne avait un réel goût pour les sciences et les lettres, la musique, les œuvres d’art, les livres manuscrits…Mais qu’en fut-il dans le domaine de l’architecture à un moment où, en Val de Loire, fleurissaient les grands projets royaux, Le Plessis-lès-Tours, Loches, Amboise et Blois surtout. Des bords de Loire au château de Nantes, capitale du duché de Bretagne, nous suivrons les traces d’Anne de Bretagne, qui fut probablement aussi une reine bâtisseuse »                                                                                                                                                                                                                                                                                                

*********************************************************************************************************                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

Pour compléter ce cycle de conférences, à une date qui reste à déterminer, Lucile Haguet, Docteure en histoire, conservatrice à la bibliothèque du Havre nous dira « comment une femme, la duchesse d’Aiguillon, nièce de Richelieu, a commandé pendant 17 ans la place du Havre (la plus belle place d’Europe, selon les termes de Mazarin) dans une période troublée par la fronde et la guerre franco-espagnole… ».