Le mot de la  Présidente:

Juillet 2021 

Chers amis du Château et des Musées de Blois,

Enfin une éclaircie dans le ciel de la pandémie ; hier soir, aux terrasses fermées pendant de si longs mois, retentissaient les hourras et les encouragements aux équipes de football ; à plus bas bruit, les activités culturelles reprennent. Avec limitations, jauges, inscriptions préalables obligatoires, protocoles sanitaires… mais elles reprennent ! Notre château a rouvert ses portes, avec de nouvelles expositions, de nouvelles présentations. Sans attendre les visites que nous vous proposerons à la rentrée et dont nous reparlerons plus loin, n’hésitez pas à y entrer, fraîcheur assurée par temps de canicule. N’hésitez surtout pas à faire une halte ombragée dans les jardins du Foix. La vue y est toujours aussi sublime et les plantes qui ont poussé, poussé, en font un havre de repos bienvenu en cours de visite.

Réouverture des lieux culturels le 19 mai : le conseil d’administration de notre association a ainsi pu se réunir au château, et non en visio-conférence, pour préparer un programme d’activités pour le dernier trimestre. Vous trouverez en annexe une première ébauche de ce programme et vous pouvez d’ores et déjà noter les dates des visites locales qui débuteront en septembre. Dès la rentrée, nous vous adresserons les bulletins d’inscriptions correspondants et un programme plus étoffé avec notamment, nous l’espérons, la reprise de nos « visites journées ». Les sites culturels se sont activés pendant ces longs mois de fermeture et il y a pléthore de lieux nouveaux ou renouvelés que nous aurons tant de plaisir à visiter et découvrir ensemble.

Mais revenons à Blois où nos activités visant à l’enrichissement des collections du château est des musées se sont poursuivies en ces temps de pandémie dans le domaine… de l’horlogerie. Normal quand on sait l’importance, au cours des siècles, des horlogers blésois dans l’invention et le développent de techniques innovantes dans ce domaine. Les acquisitions réalisées avec l’appui de notre association seront présentées dès cet été dans la salle Robert Houdin de la maison de la magie et des visites nous seront réservées à l’automne. Mais si vous avez l’occasion de la visiter cet été, ne manquez pas la délicieuse pendule « à l’amour voleur de miel », signée de Théodore Biau, horloger blésois chez qui, dit on, notre gentleman prestidigitateur aurait fait pour partie son apprentissage d’horloger. Cette pendule en bronze doré illustre une Idyle de Theocrite, auteur grec du 3ème siècle av JC, qui nous conte que :

« L’amour voulut un jour dérober les rayons d’une ruche odorante : soudain une abeille cruelle piqua le petit voleur au doigt. Atteint d’une vive douleur, l’enfant souffle sur sa main, du pied frappe la terre, s’envole et montre la plaie à Vénus en se plaignant qu’un aussi petit animal fit une aussi cruelle blessure. Quoi ! Mon fils lui dit sa mère en souriant, ne ressemble tu pas à l’abeille ? Tu n’es qu’un enfant, mais quels maux ne fait pas ta blessure ? »

L’amour comme douceur sucrée, mais aussi amertume, douleur brûlante, ce texte de Théocrite a inspiré peintres et poètes de la Renaissance, Cranach, Dürer, Ronsard….

De l’été qui s’annonce, ne prenez que le miel, prenez garde aux abeilles….. Et surtout, profitez de cette liberté retrouvée, certes les choses demeurent encore un peu compliquées, les déplacements encore un peu limités, mais nous avons la chance d’avoir tant à voir autour de nous, profitons en ! Profitons aussi de ces rencontres familiales et amicales qui nous ont tant manqué !

Au grand plaisir de vous retrouver à la rentrée, où notre permanence au château rouvrira le mardi 7 septembre.   Bien cordialement à tous.

                                    Michèle Joigny